Saison 2019-2020

A.G.O. le 17 Juillet 19h30 salle des fetes

Repas dinatoire à l'issue de la réunion ou vous êtes tous les bienvenus

 Vous trouverez tout sur cette saison qui s'est terminée officiellement le 15 mars par un arrêt des compétions suite à l'épidémie du coronavirus.

Le match restant à disputer a été annulé.

Les classements sont ceux au 15 mars avec une périéquation pour l'attribution du classement final.

En poule 2 Vergt est sacré. Le CAP est 5eme.

Infos completes fin de saison en fin de page

Matchs saison 2019-2020

Effectif saison 2019-2020

Résultats saison 2019-2020

News saison 2019-2020

Le club saison 2019-2020

photos videos 2019-2020

Differents courriers liés à l'épidémie et à l'arret des compétitions

Chers dirigeants, chers amis,
 
Pendant cette crise sanitaire d’une ampleur sans précédent dans notre histoire moderne, les décisions n’ont pas été faciles à prendre, et notamment celle d’arrêter les compétitions et ainsi de mettre fin à la saison sportive.
 
Pour autant, la Fédération a pris des mesures d’une force inédite et le plan de soutien va aider de nombreux Clubs à faire face aux conséquences de cette crise.
 
Pour tous les passionné-e-s de rugby que nous sommes, retrouver le chemin du terrain et des entrainements promet d’être une grande source de joie, de partage, et de plaisir. 
 
À la suite d’un entretien particulier avec le Premier Ministre à Matignon ce 14 mai dernier, nous avons évoqué les singularités du Rugby dans ce contexte de crise. Le Ministère des Sports s’est prononcé et dans le cadre de la stratégie nationale de déconfinement, les mesures concernant la vie sociale et les activités sportives vont désormais évoluer.
 
En tant que dirigeant, notre première priorité doit être d’assurer la protection nécessaire des licenciés afin de favoriser la reprise et le retour sur nos terrains. Les services de la Fédération ont travaillé sans relâche pour que tous les clubs puissent, dès que cela soit possible, enclencher un programme de reprise progressive de l’entrainement en toute sécurité.
 
À ma demande, un groupe de travail spécifique piloté par la DTN et le Comité Médical a été créé, en étroite collaboration avec plus de 200 conseillers techniques sur l’ensemble du territoire et les instances juridiques de la FFR. Notre objectif est simple : que ce programme soit prêt et accessible le plus rapidement possible pour la fin du confinement. En ces premiers jours, nous vous en soumettons les contours.
 
En préambule, il est à noter que ce programme suit un protocole strict défini en 4 points clés :
  • L’hygiène
  • Le point sur les transports
  • L’accès aux infrastructures nécessaires
  • La structure des entrainements
 
Il se déroule en 6 phases dont la temporalité sera à adapter par le club pour assurer la sécurité et la santé des joueurs, entraineurs, et bénévoles. Pour chacune de ces phases, la Fédération va revenir vers vous prochainement avec des fiches et des vidéos pédagogiques expliquant et détaillant les contenus :
 
  • Stade Rugby 0 / Le « Diagnostic joueur » : Avant de reprendre l’entraînement en club suite au confinement, chaque joueur doit, en plus de l’auto-évaluation quotidienne, répondre à des questions sur son état de santé. Celles-ci vous seront spécifiées prochainement.
 
  • Stade Rugby 1 – Des parcours individuels sans ballon : Le retour sur le terrain se fera progressivement avec des séances d’entraînement par petit groupe, 10 personnes maximum, sans contact et d’une durée de 45 minutes à moins de 80% de la fréquence cardiaque maximale. Durant cette phase seront travaillés des parcours et des exercices individuels. Pour rappel la Fédération vous enverra les consignes nécessaires sous forme de vidéos pédagogiques.
 
  • Stade Rugby 2 – Des parcours individuels avec ballon : Comme lors du Stade 1, les séances d’entraînement se feront par petit groupe, 10 personnes maximum, sans contact et d’une durée de 45 minutes à moins de 80% de la fréquence cardiaque maximale. Le ballon sera introduit avec de la technique de manipulation pied/main sur des parcours et des exercices individuels.
 
  • Stade Rugby 3 – Des situations avec passes : Comme lors des Stades 1 et 2, les séances d’entraînement se feront par petit groupe, 10 personnes maximum, sans contact et d’une durée de 45 minutes à moins de 80% de la fréquence cardiaque maximale. Des parcours collectifs et des jeux de passes sans contact seront au cœur de cette phase.
 
  • Stade Rugby 4 – Des situations avec jeu à toucher : Les séances d’entraînement se feront avec des groupes plus larges, à définir en fonction de l’évolution des consignes sanitaires. Pendant une heure à une heure trente maximum, on introduit des situations d’opposition à travers des parcours collectifs et des jeux à toucher.
 
  • Stade Rugby 5 – Situations avec contact : Comme pour la phase 4, les séances d’entraînement se feront avec des groupes plus larges, à définir en fonction de l’évolution des consignes sanitaires. Au programme, des parcours collectifs, des situations d’entraînement, et de jeux avec contact.
 
Pour que ce programme de reprise puisse être appliqué dans les meilleures conditions, nous demanderons à chaque Ligue de désigner un « COVID Manager Régional ». Il sera chargé d’adapter le projet à la situation régionale et d’informer la FFR au cas échéant.
 
Le « COVID Manager Régional » sera également chargé de nommer un « COVID Manager Départemental », par département et/ou secteurs, afin de valider les projets de reprise des clubs de la région.
 
Enfin, un « COVID Manager de Club » sera désigné par le Président dans chaque club, soutenu par son CTC, pour être l’interlocuteur privilégié de la FFR et de la Ligue.
 
Son rôle sera l’organisation de l’accueil des pratiquants (distributeur de Gel hydro-Alcoolique, mouchoirs…), de vérifier avec l’entraineur diplômé que toutes les préconisations sont respectées à chaque entraînement, et de tenir à jour avec l’entraineur diplômé le listing de chaque groupe d’entraînement.
 
Comme évoqué, les services de la Fédération Française de Rugby reviendront vers vous avec des contenus vidéos et le détail de chaque partie du protocole pour permettre ainsi un retour au pré en toute sécurité.
 
Le rugby n'est pas qu’un jeu, c’est un facteur de lien social, un socle de partage et de vie. Pour que notre pratique rugbystique soit compatible avec les consignes sanitaires et la reprise la plus rapide possible, vous pouvez compter sur votre Fédération pour monter au soutien.
 
Prenez soin de vous, 
 
Bernard Laporte
   

 

 

Bonsoir,

En respect total des mesures gouvernementales, et avec comme préoccupation première la santé de ses licenciés, vendredi dernier la Fédération Française de Rugby a dû prendre la douloureuse décision de mettre un terme à la saison 2019/2020 des compétitions de rugby amateur.

À la demande du Président de la FFR, la Commission exceptionnelle des Epreuves s’est réunie quotidiennement sous la direction collégiale de Maurice BUZY-PUCHEU, Christian DULLIN et Patrick BUISSON pour définir le format des compétitions pour la saison 2020/2021 dans le respect et l’équité que nous devons à l’ensemble de nos clubs.

Ce vendredi 03 avril, le Bureau Fédéral de la FFR a pris les décisions suivantes :

Pour les compétitions masculines :

  • Aucune relégation sportive n’aura lieu pour la saison 2019/2020
  • Les classements nationaux 2019/2020 pour chaque compétition (arrêtés officiellement au 15 mars 2020) seront bâtis sur les résultats sportifs obtenus à l’issue des phases qualificatives, avec un recours aux péréquations nécessaires en application des règlements généraux de la F.F.R.
  • 60 équipes, réparties en 5 poules de 12, disputeront le championnat de Fédérale 1
  • 96 équipes, réparties en 8 poules de 12, disputeront le championnat de Fédérale 2
  • 180 équipées, réparties en 15 poules de 12, disputeront le championnat de Fédérale 3
  • Des montées seront réservées aux meilleurs de poule de 2e et 3e Divisions Fédérales
  • 24 à 27 clubs des divisions Honneur des Ligues régionales pourront monter en Fédérale 3
  • Tous les clubs qui le souhaiteraient, auront la possibilité de renoncer à leur droit sportif ainsi acquis de se maintenir sportivement, sans être sanctionnés ; et dans ce cas, un système de remplacement en cas de places « disponibles » sera basé sur le classement national de la compétition à l’issue des phases qualificatives 2019/2020.
  • Pour les Compétitions territoriales, la FFR demande à ses Ligues régionales d’appliquer les montées et descentes des équipes en fonction de leur classement arrêtés au 15 mars et après avoir appliqué la péréquation. Un accompagnement sera mis en place par la FFR pour les ligues mais tous les Clubs auront donc la possibilité de monter à l’échelon supérieur en fonction de leur mérite sportif.

A ce jour la FFR maintient le principe d’une montée de 2 clubs de Fédérale 1 en PROD2. Cependant, ayant pris acte de la position des Clubs professionnels, elle demande une réunion dès les prochains jours avec les représentants de ces Clubs et la LNR.

 
Pour les Féminines :

Pour permettre une bonne stabilité des compétitions, dans le contexte d’une saison sportive de préparation à une coupe du monde, et en accord avec les clubs concernés, il a été décidé que la structuration des compétitions de championnat Elite ne devaient pas être modifiées.

Ainsi, le Président Bernard LAPORTE a demandé à la Commission Nationale du Rugby d’Elite Féminin présidée par Serge SIMON, dans laquelle sont représentées les Clubs d’Elite 1 et 2 de soumettre au Bureau Fédéral, les propositions suivantes :

 
  • Aucune montée ni descente entre Elite 1 et Elite 2 n’aura lieu à l’issue de la saison 2019/2020
  • Pour les autres niveaux de compétitions :
    • Aucune relégation sportive n’aura lieu pour la saison 2019/2020 par soucis d’équité
    • Les calendriers seront similaires dans leur équilibre à la saison 2019/2020
    • Les classements nationaux 2019/2020 pour chaque compétition (arrêtés officiellement au 15 mars 2020) seront bâtis sur les résultats sportifs obtenus à l’issue des phases qualificatives, avec un recours aux péréquations nécessaires en application des règlements généraux de la F.F.R.
Le Bureau a validé à l’unanimité, l’ensemble de ces dispositions.

Ces principes généraux vont permettre désormais aux services fédéraux et aux clubs de passer à la phase opérationnelle de clôture de la saison 2019/2020 et de préparation de la saison 2020/2021. 

Les classements définitifs seront communiqués le plus rapidement possible à tous les clubs. Les clubs auront la possibilité de faire connaître leur choix auprès de la FFR selon une procédure spéciale qui leur sera communiquée prochainement.

Pour toute question, vous pouvez contacter le pôle compétitions de la FFR à l’adresse suivante : competitions@ffr.fr

Sportivement,

La Fédération Française de Rugby

 
 
 
 
 
 


 

 

Cher-e-s licencié-e-s, cher-e-s dirigeant-e-s, mes ami-e-s,


Vous avez certainement pris connaissance de la décision de notre Bureau Fédéral, réuni le vendredi 27 mars dernier, qui met un terme définitif à l’ensemble des Championnats amateurs, pour la saison en cours. Une décision qui fût évidemment, extrêmement difficile à prendre.

 

La Fédération Française de Rugby a pour mission première d’organiser et de favoriser la pratique et le jeu. Prendre cette décision antagonique à l’esprit qui nous anime, ne fût donc pas plaisant. Mais cela relève de notre responsabilité. Dans le contexte de cette crise sanitaire mondiale sans précédent, et à l’issue de l’annonce du Premier Ministre qui a prolongé la période de confinement jusqu’au 15 avril prochain, au moins, nous n’avions pas d’autres choix possibles.

 

Comme je vous l’écris depuis le début de cette phase si troublée, je souhaite que la FFR soit exemplaire et protège le plus largement possible l'ensemble de notre Communauté Rugbystique. C’est notre contribution élémentaire à l’effort national.

 

La suspension de toutes les activités sportives depuis le 13 mars dernier ; la durée présumée de cette crise ; les risques de prolongement d’interdiction de pratiques collectives et de rassemblement au-delà de la période de confinement; la nécessaire phase de remobilisation athlétique de 3 à 4 semaines ... sont autant de facteurs objectifs qui ne pouvaient nous faire espérer une reprise avant la fin mai ou le début du mois de juin. À l’instar de bien d’autres fédérations, nous faisons donc un choix drastique mais raisonnable, afin de ne pas perturber la saison prochaine et ne pas rajouter des problèmes à la complexité majeure que nous connaissons aujourd’hui.

 

Je tiens toutefois à vous rassurer. Les modalités relatives aux accessions et aux éventuelles relégations pour les compétitions nationales ne seront décidées qu’en Bureau Fédéral, le 3 avril prochain. La saison n’est pas annulée, elle s’est arrêté le 15 mars. La nuance est d’importance.

 

Dans la perspective, j’ai demandé aux membres de la Commission spéciale des Epreuves d’être extrêmement respectueux de l’équité sportive et du respect des projets de l’ensemble des Clubs, bassin par bassin. Nous ferons également la distinction entre les championnats de séries et ceux de fédérales pour avoir un traitement juste et adapté. Nous ne pourrons pas décerner cette année de titres de champions de France.

 

Pour autant, je veux que la situation de chaque Club puisse faire l’objet de la considération qu’il mérite. Ainsi, nous vous proposerons la semaine prochaine un modèle-expert qui sera respectueux de chaque équipe engagée, et de la volonté de vos dirigeants de porter toujours plus haut la performance de ses joueuses et joueurs.

 

Enfin j’ai demandé à la Direction Technique Nationale d’être à l’initiative avec les Ligues, les Comités Départementaux, de projets d’animations sportives, pouvant prendre différentes formes (plateaux, rencontres amicales, festivals...) afin de favoriser la pratique de notre jeu dès que la situation sanitaire le permettra.

 

Cette période est exceptionnelle et nous pousse à prendre des décisions qui le sont tout autant. Mais soyez assuré-e que chacune d’elles, est passée au tamis d’une condition essentielle, pour moi et votre Fédération : le soutien qu’elle peut vous apporter.

 

La Fédération doit veiller avec responsabilité à préserver ses licencié-e-s, à protéger les Clubs contre les affres de cette crise sanitaire, économique et sociale, mais également à prendre des mesures qui permettront une reprise de nos activités et championnats assurant l’avenir pérenne du Rugby Français.

 

Je reste au contact comme toujours et à votre entière disposition. Toutes nos équipes sont à pied d’œuvre pour rendre plus fort encore notre réseau, notre communauté.

 

Prenez bien soin de vous et de vos proches. La sortie de crise en dépend.

 

Avec toute ma considération.

>

Mesdames et Messieurs les Président-e-s de Clubs, cher-e-s licencié-e-s, 

Nous traversons une crise sanitaire sans précédent. L’ensemble de notre pays est impacté, ainsi que la plupart de nos voisins européens et bien au-delà encore. 

Ma priorité absolue est de protéger la santé de tou-te-s nos licencié-e-s, dirigeant-e-s et salarié-e-s. 
C’est pourquoi je n’ai pas hésité à transposer aussitôt les mesures du Gouvernement à la suite des allocutions successives de notre Président de la République et du Premier Ministre. 

J’ai décidé notamment de la suspension immédiate de toutes les activités rugbystiques et de la fermeture du Centre National de Rugby.
C’est un acte incontournable de solidarité avec la Communauté nationale. La contribution du Rugby Français doit être sans faille. Nous devons l’exemplarité à notre pays. 

Depuis le 2 mars dernier, un comité permanent de gestion de la crise se réunit au quotidien, autour d’élus fédéraux et de la Direction Générale de la Fédération.
Cette cellule de crise dont j’ai confié la responsabilité au Docteur Serge SIMON, prend toutes les décisions opérationnelles utiles à l’adaptation des activités de la Fédération.

J’attache une importance toute particulière à ce que la Communauté que nous formons, dans toute sa diversité, soit protégée au mieux, dans le cadre d’un plan d’actions actualisé heure par heure. 
Nous sommes tous mobilisés pour d’une part, apporter notre contribution au pays et l’aider à freiner la propagation de ce virus. Mais également pour que l’impact de l’ensemble de ces mesures soit le plus faible possible pour la vie de notre réseau, en particulier pour la vie des Clubs. 

Malheureusement, les conséquences sont nombreuses et seront sans nul doute, lourdes. Cette situation subie nous privant, tous, pour cette saison de revenus nécessaires pour équilibrer nos budgets. 
Mais pour autant, je tiens à vous rassurer, notre institution est solide. Nos fonds propres, constitués des réserves accumulées, conséquences d’une bonne gestion, nous permettent de faire face à cette crise, avec beaucoup de sérénité. 

Ainsi, je voudrais vous délivrer deux messages essentiels. 

En premier lieu, j’ai demandé à mes équipes de travailler sans relâche sur les divers chemins de reprise pour nos compétitions de la saison en cours. Ces compétitions qui sont le sel de l’engagement sportif de la plupart de nos licencié-e-s. 
En fonction de la durée de la crise sanitaire, nous soumettrons à votre avis et approbation, les diverses options qui seront rendues possibles. Nous défendrons en toute hypothèse l’équité sportive et l’intérêt supérieur du Rugby. 
Mais sachez que nous ne déciderons jamais sans vous. J’appellerai votre libre participation pour que ces mesures soient le moins pénalisantes pour vos équipes et qu’elles soient pleinement comprises et acceptées. 

En second lieu, car ma responsabilité et mon engagement depuis 2016 m’y poussent, je souhaite que nous envisagions toutes les possibilités d’une solidarité active avec nos Clubs qui vont souffrir financièrement de l’interruption des compétitions.
Que vous ayez des joueurs sous contrat ; que vous escomptiez des recettes conséquentes de matchs ou que vous estimiez que vos évènements de fin de saison pouvaient équilibrer vos budgets, des budgets souvent fragiles ; nous savons que les difficultés seront très nombreuses. 

Aussi, en cette période si singulière, je souhaite vous rassurer. 
Certes, je vous apporte le soutien moral que vous méritez, mais bien au-delà j’ai la volonté de créer un Fonds de Solidarité, dès les prochaines semaines qui permettra d’amortir, autant que possible, le choc de cette crise sans précédent. 

Je souhaite qu’aucun Club en France ne soit plongé dans une situation critique. C’est le rôle et la responsabilité d’une grande fédération que de venir au soutien de ses Clubs.

J’en prends l’engagement formel. J’ai demandé à mes équipes de travailler à sa création dès à présent. Cette période doit être révélatrice des ressorts d’une véritable solidarité active et concrète. Le Rugby doit être exemplaire en termes de solidarité !

Connaissant désormais la plupart d’entre vous, je sais pouvoir compter sur votre engagement sans faille, votre créativité et votre esprit de concorde.
Nos activités, même réduites, seront assumées avec la détermination de préparer au mieux la reprise et anticiper les prochaines années de notre grande Fédération. 

Je tiens à vous assurer de mon engagement total pour que cette crise vous impacte le moins possible. 

Notre institution est forte car elle défend des valeurs qui fondent notre société. Elle bénéficie d’une formidable image dans notre pays, nous le devons en grande partie grâce au travail de nos dirigeants de Clubs.

Plus que jamais, nous nous devons d’être solidaires.

Plus que jamais, nous devons montrer à notre pays, à la République, que le Rugby ne fait pas que déclamer ses valeurs mais qu’il les fait vivre au quotidien et les exprime tout particulièrement dans les heures sombres.

Je suis particulièrement fier d’être votre Président et je tiens à remercier chacun d’entre vous pour l’apport de ses compétences, son implication et son état d’esprit combattif et solidaire. 

Nous sortirons de cette crise inédite, plus forts encore. Ce grand match, nous le gagnerons ensemble. 

Avec tout mon soutien et toute mon amitié.

Bonjour à toutes et à tous, 

La Fédération Française de Rugby, délégataire de service public et dépositaire des valeurs qui fondent notre société, contribue à la solidarité nationale pour lutter contre la propagation du virus qui frappe actuellement notre pays.

Il est de notre responsabilité de prendre les décisions qui s'imposent dans le droit-fil des annonces développées par le Président de la République.

En conséquence, la FFR suspend dès ce jour, toutes ses compétitions, rassemblements et entraînements, ainsi que ceux de ses Ligues, Départements et Clubs, jusqu'à ce que les conditions sanitaires permettent leur reprise.

Tous les championnats, de toutes les catégories sans exception, sont suspendus, ainsi que toutes les activités des Ecoles de Rugby, afin de lutter efficacement contre la propagation du COVID-19.

Nous vous demandons de respecter scrupuleusement, ces consignes qui sont, d'un très haut intérêt national.

Nous mettrons à profit le gel des activités et compétitions fédérales pour conforter notre Plan de Continuité de l'Activité, en lien étroit avec l'ensemble de nos Clubs.

C'est un acte incontournable de solidarité avec la Communauté Nationale. 

La contribution du Rugby Français sera sans faille.

Bonjour à toutes et à tous, 

Depuis janvier 2020 une épidémie de Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée depuis la Chine.

La Fédération Française de Rugby est pleinement mobilisée pour répondre au mieux aux consignes émises par le Ministère des Solidarités et de la Santé et par le Ministère des Sports. A ce titre, le Directeur Général Adjoint et le Directeur Technique National ont intégré une cellule de veille auprès du Ministère des Sports, et la mise en place d’une cellule de crise spécifique au niveau de la F.F.R. a été décidée par le comité de direction du 2 mars 2020.

La position de la F.F.R. est parfaitement claire : elle applique scrupuleusement les décisions des autorités compétentes (gouvernement, ministères et préfectures notamment), et s’attache à relayer dans les meilleurs délais auprès des ligues et des clubs les informations dont elle est destinataire.

Chaque jour, les services fédéraux actualisent une note récapitulant l’ensemble des informations utiles et des mesures à mettre en œuvre pour garantir à chacun de se prémunir au mieux contre la propagation de cette maladie. Cette note est disponible sur le site de la F.F.R, en cliquant ici. Je vous invite à en prendre régulièrement connaissance pour connaître les mesures en vigueur sur votre territoire.

Je compte sur votre investissement et votre vigilance pour assurer le bon respect de ces directives et préconisations. La F.F.R., et plus particulièrement le Pôle Compétitions reste à votre entière disposition pour toute précision ou difficulté